top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurCommunication

Retour sur Sexion d'Ados

Avec un programme cousu main par les animateurs des MJC et de la Fédé MJC 54, 96 jeunes âgés de 11 à 17 ans et 16 animateurs(trices) venus des 4 coins du département 54 ont eu deux jours pour non seulement se rencontrer et échanger sur leurs projets réalisés au sein de leur MJC, mais aussi pour s’interroger sur leur usage du numérique.




Le sous-titre a donné le ton : Moi Jeune Connecté. Dans notre monde qui change à grande vitesse, les réseaux sociaux occupent une large place dans les habitudes quotidiennes des jeunes. Twitter, Tik Tok, Instagram... quand 89% des 13-19 ans possèdent un téléphone (données IPSOS) [1], la connexion numérique les accompagne pour communiquer avec leur communauté, découvrir de nouveaux contenus et s’exprimer. Pour naviguer davantage en conscience dans ce monde en permanente mutation, Sexion d’Ados leur propose de s’interroger collectivement sur leur usage des réseaux sociaux et la manière de les utiliser en tant qu’acteurs de la société.



Chaque groupe de jeunes a pu présenter un projet qu'il a construit avec leurs animateurs. Ces échanges ont suscité beaucoup de questions et de curiosité. Des envies de travail en commun sont nés.


Jonathan, coordinateur de « Projeunes 54 » au sein de la FDMJC54, a également présenté ce dispositif financé par la CAF et qui permet à tout groupe d’ados qui souhaite monter un projet un soutien financier pouvant aller jusqu’à 80% du montant total.

programme sur les 2 jours était axé sur les réseaux sociaux et l’usage que les jeunes en font. Trois ateliers visant au développement de l’esprit critique animés par la FDMJC 54 ont invité les jeunes à se questionner sur la fabrique de la popularité numérique, sur le ciblage commercial par les réseaux sociaux et sur les fake news. Un quatrième temps les a plongés dans l’univers d’Hugo Roth Raza, comédien et youtubeur.




La thématique a été approfondie le lendemain à l’occasion du tribunal des écrans orchestré par la Cie TILT lors duquel une vingtaine de jeunes ont eu la responsabilité de débattre sur les avantages et les limites des écrans.



Ces différents moments n’ont certes pas changé radicalement leur perception ni leur usage des écrans et réseaux sociaux mais il semblerait que des arguments relatifs à la santé et à la capacité de nuisances aient semé quelques graines de regard critique.

Et parce qu’il n’était nullement question de nier les réseaux sociaux mais bien plus de les utiliser en conscience et avec créativité, les jeunes ont pu s’exprimer au travers de trois défis sur Instagram.


Enfin, ces deux jours ont eu la saveur des meilleures colo grâce à la joie des jeunes, l’accompagnement bienveillant des animateurs, et la très belle soirée animée par la Cie Street Harmony présentant les différents courant du hip hop et le concert flamboyant de Lisko !



Le bilan des deux jours est très positif, tant par les liens qui ont pu être créés entre les groupes de jeunes et entre les animateurs, que par leur adhésion au programme, permettant des échanges de grande qualité.

53 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page