Rechercher
  • Communication

Assemblée générale 2022

Dernière mise à jour : 12 sept.

Vendredi 3 juin, la MJC d’Auboué accueillait l’assemblée générale de la fédération départementale des MJC de Meurthe-et-Moselle. L’assemblée générale s’est ouverte sur le mot d’accueil de Mr Brogi, maire d’Auboué, qui a souligné l’importance et la nécessité des associations d’Education Populaire sur notre territoire et sur sa ville en particulier qui a toujours soutenue la MJC depuis sa création en 1955.

Le président de la FDMJC 54 a présenté, au nom du CA, un rapport moral inquiet sur le contexte sociétal : crise sanitaire, guerre en Ukraine, montée toujours plus grande du nationalisme, repli sur soi, difficultés de la vie associative, un contexte qui inquiète et a des conséquences sur les associations. Néanmoins, l’optimisme reste de mise notamment avec la création d’une nouvelle tête de réseau nationale pour les 1000 MJC « MJC de France », dont une petite centaine rien qu’en Meurthe-et-Moselle. Un réseau qui prend à cœur la participation et l’engagement, le lien social et la solidarité, l’ouverture au monde et l’expérimentation.


L’équipe de salariés a mis en avant quelques projets de la fédé. Une fédé en réorganisation depuis quelques années, dont l’objet statutaire, en tant que tête de réseau départementale, est l’accompagnement des MJC de Meurthe-et-Moselle sur tous les plans de la vie associative : soutien personnalisé, mise en réseau, pilotage de projets, plaidoyer auprès des partenaires ... La FDMJC 54, présente sur chaque territoire du département, a pour mission de recenser et informer son réseau, de valoriser les expériences, démarches et projets des MJC, d’impulser des initiatives et dynamique inter-MJC. Cette mission se décline autour des 4 thématiques dont l’équipe a donné quelques exemples concrets :

  • Education aux médias et aux images avec un collectif d’animateurs des MJC, un site internet «revolutionfdmjc.com », des ateliers d’écriture et de réalisation dans les MJC.

  • L’engagement et la citoyenneté avec la mise à disposition d’outils pédagogiques favorisant le débat citoyen et l’accompagnement de la fédé à l’utilisation de ces outils.

  • La transition écologique avec le repérage et la mise en valeur de projets des MJC pour essaimer les bonnes pratiques.

  • La lutte contre les discriminations avec un projet inter-MJC en cours sur le Val de Lorraine.

La FDMJC pilote également 2 CTJEP (Contrat Territorial de Jeunesse et d’Education Populaire) dont un sur le territoire OLC : Pop’ com, animé et coordonné par Claire Undreiner, qui a présenté un projet d’envergure mis en place sur le territoire avec une trentaine d’acteurs locaux : « Les écrans oui. Mais comment ? ». Un projet de sensibilisation et de prévention sur les réseaux sociaux et les écrans, décliné pour tous les publics (parents, enfants, ados), sur tout le territoire OLC, tout au long de 2021-2022. L’animatrice a d’ailleurs présenté une petite vidéo réalisée par un groupe de jeunes de Ville Plurielle qui explique l’usage, l’utilité et les risques du réseau Tik tok.

Le trésorier, Jean Paul Sauvinet (également président de la MJC d’Auboué) a présenté un rapport financier, mettant en avant une gestion saine et équilibrée de la Fédé.

Mr Jean Yves Macé président de la FRMJC Lorraine a salué le travail de la FDMJC pour l’ensemble du réseau et Mme Annie Silvestri, conseillère départementale du territoire de Longwy a confirmé l’engagement et le soutien du CD 54 auprès de la fédération dont le travail et les valeurs rejoignent celles du CD. Elle a également profité de l’occasion pour saluer le fantastique spectacle « Bal Pop’ » crée, mis en scène et joué à Villerupt par 250 bénévoles de la MJC de Villerupt.


A l’issue de l’assemblée générale statutaire, la FDMJC 54 a proposé à ses adhérents (une vingtaine d’administrateurs des MJC de Meurthe-et-Moselle) un spectacle « L 1901 » écrit, mis en scène et interprété par Mathieu Burger et 2 comédiens. Un spectacle tendre et piquant sur la vie associative qui a beaucoup fait rire l’assemblée. Le spectacle s’est terminé par un débat avec les spectateurs sur l’engagement et la participation des adhérents dans les associations. Un débat qui a suscité l’intérêt de tous car au cœur des préoccupations des associations : comment faire prendre conscience aux usagers qu’ils ne sont pas que des consommateurs, qu’une association appartient à ses adhérents, et que l’engagement associatif permet de développer une puissance d’agir collective pour une société plus solidaire où chacun a une place. Un débat que la Fédé a promis de poursuivre par un festival pour les jeunes des MJC à l’automne, et des conférences territoriales sur l’engagement et la participation des citoyens dans les associations. A suivre !!



Contact : Emilie Richard, directrice FDMJC 54 et référente Pays Haut 06.32.28.87.70



11 vues0 commentaire